RDC: La NGT/Femmes se réunira le 16 Novembre prochain autour d’un atelier consacré à la promotion du Leadership féminin (Communiqué)

Dans un communiqué parvenu à LIBERTÉ PLUS, la ligue des femmes de la nouvelle génération Tshisekediste ( NGT) vient d’annoncer la tenue pour le 16 Novembre prochain d’un panel ayant trait au leadership féminin.

Ci-dessous, le communiqué :

La *Nouvelle Génération Tshisekedi _Ladies_ (NGTfemmes) va enfin organiser sa toute première activité ( en team avec AJPRO, l’Association des Jeunes Professionnels) :
*Forum des femmes Leaders* le 16 novembre 2019 au Salon CONGO / Grand Hôtel.

On devra parvenir à mobiliser 700 dames élites.

Format :
* Panel des femmes leaders ;
* Partage d’expériences ;
* Echanges et formulation des recommandations.

Thème principal : *Promotion du leadership féminin*:
1°. Impacter le secteur public ;
2°. Créer les richesses (booster l’entrepreneuriat) ;
3°. Manager les entreprises;
4°. Participation à la vie politique.
A moyen et long termes, cette activité doit être le cadre d’interconnexion par excellence entre les femmes leaders d’Afrique, les femmes de la NGT et celles du monde, qui favorisera l’équilibre dans l’épanouissement du leadership de la femme d’ici ou d’ailleurs », fin de citation.

À noter que l’objectif principal de la NGT/Femmes est de pousser la femme et la jeune fille à s’impliquer d’avantage dans la lutte pour le bien être de la nation congolaise.

La fois dernière, la NGT/femmes avait remercié vivement le Chef de l’État pour la nomination de Junior Mata au poste de Vice-ministre des finances, avant de participer activement à mobilisation de l’YMCA.

«C’est un honneur pour nous. Nous remercions le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo, pour ce choix de travailler avec la jeunesse du pays. Ceci nous démontre son souci de revaloriser cette jeunesse, longtemps meurtrie par la crise qui a détérioré tous les secteurs du pays, en lui rendant plus responsable», avait fait remarquer la présidente du NGT/Femme, madame Caroline Madiya.

Hervé Mulumba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *