RDC-Prime de risques : Les Médecins du secteur public appellent au respect de la promesse du Chef de l’État

 » Tozo sala musala, Tozo futamaka te, banda Fatshi aloba yeeee, Mayo azo yoka te, depuis Fatshi aloba ye, Eteni azo yoka te, depuis Fatshi aloba ye, SG na biso azo kosa biso eheeee ! ».

C’est de cette manière qu’un groupe des médecins en émoi, à cause, notamment, du non-paiement de leur prime de risques, scandaient avec vivacité, ce Mercredi 23 octobre, alors qu’ils organisaient un sit-in devant le siège de l’Hôtel du Gouvernement à Kinshasa.

Regroupés au sein du  » Collectif National des Médecins non Alignés, ces hommes des blouses blanches représentant environ 8 000 médecins à travers la République sont, cependant, venus rencontrer le vice-premier ministre et ministre du Budget, Me Mayo Mambeki pour essayer de comprendre les raisons du non paiement de la prime de risques aux médecins, malgré la promesse du Chef de l’État ayant recommandé, depuis le mois de février 2018, l’alignement massif des médecins concernés à cette prime.

Interrogé par LIBERTÉ PLUS, Docteur Mwamba Kabongo Jannot, coordonnateur du Collectif précité, a déclaré ce qui suit :

 »Nous avons attendu avec beaucoup de patiences la concrétisation de la promesse du Chef de l’État. Les médecins sont donc indignés de l’application partielle des recommandations du Chef de l’État ayant évoqué l’alignement de plus de 5 milles médecins. Mais, aujourd’hui, seulement 769 médecins ont été alignés, alors que le fichier confectionné lors du dernier atelier autour de cette affaire a fait état de près de 8000 médecins non Alignés».

Une délégation a été constituée surplace pour rencontrer le vice-premier ministre, mais au-delà de cette rencontre, ces médecins ont promis d’utiliser toutes les voies légales et démocratiques pour avoir gain de cause.

LIBERTÉ PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *