RDC: À quand la restitution par la Belgique des biens culturels congolais puisque les Congolais viennent de se doter d’un Musée ?

La République Démocratique du Congo a désormais un musée ultramoderne répondant aux normes internationales. Son inauguration a été faite, ce samedi 23 novembre, par le chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

La cérémonie a eu lieu en présence du premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, de membres du gouvernement congolais ainsi de que de plusieurs corps diplomatiques.

Le bâtiment présente une collection de plus de quatre cent (400) œuvres dont des statuettes et masques en bois et métal, qui retracent l’histoire du peuple congolais.

Dans son allocution, le ministre de la culture et des arts a souligné l’importance majeure de ce patrimoine culturel ainsi que ses différentes fonctions au sein de la société.

« (…) le musée national de la République Démocratique du Congo jouera un rôle capitale en ce qui concerne l’éducation artistique et culturelle. Il occasionnera l’acquisition des connaissances et de référence avec la pratique artistique, la rencontre avec des personnalités du monde des arts, la fréquentation de lieu de création et de diffusion des œuvres », a affirmé Jean-Marie Lukundji Kikun.

L’œuvre a été construite par l’agence internationale de Corée du Sud KOICA, dans le cadre de la coopération entre la Rdc et la Corée. Son coup global est évalué à vingt millions des dollars américains. Les travaux d’exécution ont duré trois ans.

Présent à l’inauguration, l’ambassadeur de Corée du Sud, monsieur KIM Kiejoo a noté que la mise en place de cet édifice va encore renforcer des liens d’amitié entre la Corée et la Rdc.

« Dans l’ensemble, j’espère que le musée sera le symbole de la fierté culturelle congolaise. Il sera également une marque de partenariat et de solidarité entre la République Démocratique du Congo et la République de Corée (…) », s’est-il exprimé.

Cependant, bien que la République Démocratique du Congo regorge un patrimoine culturel riche et diversifié, il y a lieu de noter que la grande partie des biens culturels ancestraux du pays a été emportée par le gouvernement Belge, durant l’époque de colonisation. Beaucoup estiment que la restitution de ces objets sacrés pourra rendre encore plus vivant le musée national de la Rdc.

De son côté, la Belgique n’a jamais manifesté la volonté de transférer ces biens, en dépit du fait que d’autres pays européens, en l’occurrence la France, se disent favorables à l’idée de restitution d’objets culturels africains.

Érigé sur le boulevard Triomphal, dans la commune de Lingwala, le musée national congolais comprend deux salles d’exposition permanente, une salle d’exposition temporaire, un laboratoire de restauration moderne, une salle d’enregistrement sonore professionnel, une salle polyvalente, une salle des séminaires, un espace pour la cafétéria et un autre pour la boutique des souvenirs.

Fabrice Lukamba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *