38 ans UDPS: Le parti au pouvoir exige la démission et la poursuite en justice des personnes soupçonnées d’avoir détourné l’argent des sauts-de-mouton

L’Union pour la démocratie et le progrès social exprime son mécontentement face au freinage de travaux des sauts-de-mouton, à cause du détournement des fonds destinés à réaliser ces ouvrages.

Au cours de la célébration, ce samedi 15 février, du 38ième anniversaire de l’UDPS et de la fête de l’an Un d’exercice du pouvoir d’État de ce même parti, Jean-Marc Kabund a exigé que des poursuites judiciaires soient engagées contre quiconque fait l’objet de tout soupçon de détournement.

« Combattantes et combattants, les “100 jours“ du chef de l’État font l’objet d’un scandale qui révolte la conscience congolaise. Des contradictions au sujet de projets et du financement des sauts-de-mouton (…). Le constat est d’autant plus amère que la désolation fait froid au dos. Tout porte à croire qu’il s’est réellement passé quelque chose d’anormal », a affirmé le président ad intérim de l’UDPS.

« Raison pour laquelle, l’UDPS, nous appelons de tous nos vœux qu’une mission d’audit soit rapidement diligentée. Que la justice se saisisse de ce dossier et que les responsabilités soient établies », a-t-il dit, avant de poursuivre: « Mais en attendant, l’UDPS exige la démission de toute personne, quels que soient son rang et sa fonction, citée (…) ».

Fabrice Lukamba depuis le stade des Martyrs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *