Lutte contre COVID-19: Félix Tshisekedi souhaite l’usage de la Chloroquine

Le Président de la République encourage l’équipe de riposte contre le Coronavirus à faire recours à la Chloroquine dans le traitement du Virus, bien que le médicament n’ait pas encore été approuvé par l’OMS. Félix Tshisekedi justifie son hypothèse par le fait que la Chloroquine serait déjà en train d’aider d’autres pays affectés par la maladie.

C’est dans ce contexte que le Chef de l’État demande à l’usine Pharmakina de relancer et de produire en grande quantité ledit produit.

« (…) alors que des pays tentent de trouver une solution dans l’utilisation de la Chloroquine pour combattre le Coronavirus, l’usine pharmaceutique Pharmakina, installée à Bukavu, dans le Sud-Kivu, a rendu public un communiqué en solidarité relatif à la possibilité pour elle de produire des comprimés et des injectables de l’hydroxy Chloroquine. Même si tous les scientifiques n’ont pas encore marqué leur unanimité, la Task force que je dirige, devra ensemble avec la Commission de pilotage, réfléchir sans délai sur le contour de l’opportunité d’une pareille démarche susceptible à pouvoir contribuer à endiguer le Coronavirus », a-t-il affirmé.

« Il est urgent, en effet, que soit produite une quantité industrielle de la Chloroquine, qui semble avoir montré son efficacité jusqu’à ce jour dans certains pays », a ajouté le Président de la République.

Fabrice Lukamba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *