RDC: 30 mars 2019-30 mars 2020, un après, les Congolais se souviennent de la mort du Poète Lutumba

Cela fait exactement un an, qu’il a plu au Seigneur de rappeler à lui, le grand artiste musicien Simaro Lutumba Ndomanueno. Cette icône de la rumba congolaise est décédé le 30 mars 2019 à Paris, en France, à l’âge de 81 ans.

À cette occasion, le média en ligne liberteplus.net a fait circuler son micro baladeur à travers quelques quartiers de Kinshasa, où il a récolté des témoignages de la population sur l’artiste. Il faut dire que beaucoup affirment avoir gardé de lui de bons souvenirs, car marqués par des textes profonds et de très belles mélodies de celui qu’on aimait appeler affectueusement “Poète Lutumba”.

« … J’ai aimé toutes ses compositions; je dis bien, toutes ses compositions, hein ! Je peux te chanter “Eau bénite”, “Maya”, il y en a beaucoup, ses chansons… », nous a confié un jeune papa.

« Non, celui-là demeure irremplaçable ! Lutumba… non. Voyez jusqu’aujourd’hui, ses tubes cartonnent toujours, et ça continuera à cartonner, car c’étaient de très belles oeuvres », s’est exprimé un autre monsieur, sous couvert d’anonymat.

Cofondateur de l’orchestre “Bana Ok” et chef d’orchestre du TP OK Jazz, Simaro Lutumba est né à Kinshasa, le 19 mars 1938. Il a reçu plusieurs titres et prix durant sa carrière de compositeur et de guitariste. En 2015, le gouvernement congolais l’a élevé au rang de commandeur du mérite des Arts, Sciences et Lettres.

Fabrice Lukamba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *