Décès du Juge Yanyi: L’UNC demande une expertise internationale, alors que l’opinion attend connaître le résultat l’autopsie remis au Procureur

D’aucuns peuvent considèrent l’attitude de l’UNC de l’honorable Vital KAMERHE comme une sorte d’agitation qui ne dit pas encore son nom.

En effet, dans son communiqué rendu public le Samedi 30 mai dans la soirée, le Secrétaire Général a.i dudit parti politique, Aimé Boji, a demandé avec exigence une expertise internationale concernant l’autopsie du feu juge président Raphaël Yanyi.

« L’UNC exige, pour ce faire, l’implication d’un médecin légiste indépendant et international pour autopsier le corps du juge décédé dans des circonstances non encore élucidées jusqu’à ce jour».

Une telle approche, estiment les observateurs de la scène politique congolaise, sème complètement la confusion au sein l’opinion, d’autant plus l’on sait pertinemment que l’autopsie demandée par la famille du défunt a été réalisée avec succès à l’hôpital de référence de Camp Kokolo et le résultat a été transmis au Procureur Général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe pour des enquêtes nécessaires. Cela relève peut-être de l’agitation susceptible de désorienter l’enquête, estiment ces observateurs.

Il faut, cependant, noter que l’UNC a reconnu les qualités de neutralité du juge Raphaël Yanyi qui, pour elle, présidait avec dextérité la composition chargée de porter un jugement dans le procès opposant le ministère public aux prévenus Kamerhe, Jammal et consorts.

LIBERTÉ PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *