RDC: Tshisekedi veut maintenir l’État d’urgence de manière durable jusqu’à la fin inconnue du Covid-19

En RDC, principalement à Kinshasa, les cas de contaminations locales du Covid-19 ne fait que s’accroître rapidement. On tend vers la barre de 1.000 personnes atteintes.

Face à cette situation, le Chef de l’État, Félix Tshisekedi décide de saisir pour une nouvelle fois le Parlement pour obtenir la prorogation de l’État d’urgence qui expire, en principe, dans 72 heures.

Pour ne pas donner du travail récurrent au Parlement, le Président de la République compte demander au Parlement de valider un renouvellement automatiquement après 15 jours d’expiration, et cela, jusqu’à la déclaration de fin de la pandémie en RDC par les organes habilités.

Par ailleurs, plusieurs voix s’élèvent pour demander au Gouvernement de mettre en place une meilleure politique de lutte contre cette pandémie, car, à quoi servirait ces multiples prorogations de l’État d’urgence si la maladie ne fait que se propager à travers le pays ? On a comme l’impression que sans l’administration d’un vaccin, le Docteur Jean-Jacques MUYEMBE ne peut rien. Or, il est connu de tous que le recours au vaccin a été rejeté par l’opinion congolaise. Ceci étant, il y a donc risque que la maladie se propage si rapidement encore même pendant la succession de l’État d’urgence, si d’autres alternatives ne sont pas présentés.

Hervé Mulumba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *