France: Koffi Olomide connaîtra son sort ce lundi au dernier round du procès qui l’oppose aux ex-danseuses de  »Quartier latin »

La justice française rend le verdict ce lundi 18 mars 2019 dans l’affaire du viol qui oppose, depuis 2012, la star de la rumba congolaise, Koffi Olomidé, au quatre anciennes danseuses de l’orchestre Quartier latin.

Koffi Olomidé est accusé et poursuivi notamment pour agression sexuelle sur quatre de ses danseuses entre 2002 et 2006 à Asnières-sur-Seine, une région parisienne.

A en croire une source judiciaire, le patron du groupe musical Quartier Latin se serait permis de poser ces actes dans un hôtel où il hébergeait les plaignantes.

Au cours d’une audience à huis-clos tenue en février dernier au tribunal de Nanterre à Paris, le ministère public avait, au regard de la gravité de l’infraction, requis sept ans de prison ferme contre l’artiste.

De son côté, Koffi Olomidé, qui fait depuis lors l’objet de mandat d’arrêt international, évite de remettre ses pieds en France depuis l’éclatement de l’affaire, au risque d’être appréhendé.

En effet, ce n’est pas la première fois que le patron du  »Quartier latin » soit inculpé pour des actes d’agression. En 2016, le musicien avait été emprisonné à Kinshasa et libéré sous caution, pour avoir donné un violent coup de pied à l’une de ses danseuses au Kenya.

Fabrice Lukamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *