La chanson  »Ye Oyo » a-t-elle produit des effets escomptés dans la vie privée du pasteur Moïse Mbiye ?

Au-delà de ses nombreuses occupations évangéliques au sein de l’église Cité Béthel, le Pasteur Moïse MBIYE ménage continuellement sa carrière musicale grâce à laquelle il a réussi à forger et à imposer sa personnalité dans le rang des stars congolaises.

Cependant, après son album  » Héros », celui qu’on appelle la Réserve de l’Eternel a lancé le mois dernier son nouvel opus intitulé  » Je t’aime 100% mariage » comportant 4 titres. Néanmoins, la chanson phare de ce chef-d’œuvre demeure jusqu’ici la chanson  » Ye oyo » ( Le voici) qu’il avait utilisé également comme une chanson promotionnelle.

À Kinshasa, la chanson  » Ye oyo » récolte de plus en plus du succès, surtout dans les milieux des jeunes filles qui éprouvent l’envie de se marier. Elles la réécoutent ou visionnent son clip vidéo de manière régulière à travers leurs téléphones Android.

Au fait, dans  »Ye Oyo », l’auteur- compositeur décrit une histoire d’amour entre une jeune dame chrétienne très engagée et un jeune homme qui aussi chrétien mais présentant quelques faiblesses et insuffisances dans sa vie de foi.
La jeune dame a finalement ramené son  » chéri » à l’église en demandant de l’aide auprès de Dieu pour que son futur époux change des comportements. Elle a donc réussi à obtenir sa conversion effective avant leur mariage officiel.
Le message est clair : pour Moïse Mbiye, il n’est pas vraiment nécessaire de dénicher son chéri (e) de prédilection ou de faire le choix de son conjoint uniquement parmi des  »saints » à l’intérieur de l’église. Il y a toujours des mécanismes spirituels qui peuvent vous aider à façonner celle ou celui que vous désirez avoir comme époux ou épouse.

Reste à savoir si la chanson « Ye oyo » ou les autres titres de l’album  » Je t’aime » réussiront à détrôner les principales chansons chrétiennes de mariage telles que  » Célibat Ekweyi,  »C’est bon le Mariage »… qui ont survecu au bout de plusieurs décennies.

Déjà avec plus d’un millions 500 vues sur Youtube, il est certain que  » Ye yo » va encore occuper pour longtemps une place de choix dans les différents Hit- parades congolais.

  •  » Ye oyo, bolingo na nga ye oyo,
    nalotaki yango na ndoto. Losambo efuti mpe ngaï hooo;
    Ye oyo, kobomba esili ye oyo, ata ba mbonge ye oyo, elamba yango yango oyo’, extrait de la chanson  » Ye oyo ».

Par ailleurs, certaines langues disent que l’album  »Je t’aime » annonce également le mariage du Pasteur Moïse qui, il faut le signaler, ne s’est pas encore marié officiellement. On verra bien si ces gens ont raison.

Qui vivra verra !

Gaëlle DEVIYA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *