Le prix du maïs toujours en hausse malgré l’exonération

Deux mois après l’exonération de la farine du maïs, le prix de cette denrée alimentaire de première nécessité est toujours à la hausse, a constaté un reporter de Radio Okapi mardi 5 février sur le marché de Lubumbashi (Haut-Katanga). Un sac de 25 kilos varie entre 25 000 et 32 000 francs congolais (20 USD), selon la qualité de la farine.

Le président de l’association des commerçants de l’étranger, Edouard Kibakuma, estime que ce sont les bénéficiaires de cette exonération qui sont à la base de cette situation.

« Lorsque l’Etat a constaté que les prix augmentaient chaque jour, il a donné ce document (exonérant le maïs). C’était juste pour qu’un sac qui coûtait 25 000 Francs baisse jusqu’à 18 000. Mais, il n’y a pas eu suivi ! Sans structure des prix, ça profite à l’importateur. Et c’est la population qui en paie le prix », déplore-t-il.

Edouard Kibakuma appelle les importateurs au bon sens. « Nous voyons qu’il y a légèreté dans le chef des importateurs, parce qu’ils ne savent pas que ce qu’ils ont fait est mauvais », tranche-t-il.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *