ONU: La Monusco collée-serrée avec la RDC

En dépit de la fin de son mandat qui arrive le dimanche 31 mars prochain, le départ de la Monusco semble être inopportun pour l’instant. Les discussions sur son renouvellement se poursuivent au Conseil de Sécurité des Nations à New-York. C’est ce qu’a annoncé Florence Marchal, porte-parole de la Mission Onusienne en Rdc, au cours d’une conférence de presse tenue ce mercredi 27 mars à Kinshasa.

« La nouvelle résolution devrait être adoptée d’ici à la fin de la semaine à New-York », a-t-elle fait savoir.

A l’en croire, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU en Rdc, madame Leila Zerrougui, qui venait de séjourner à New-York la semaine dernière dans le cadre des discussions sur la question, tiendra une conférence de presse dédiée exclusivement au nouveau mandat de la Mission en début avril.

Alors que le régime de Joseph Kabila exigeait mordicus le départ progressif de la Mission, accusant celle-ci non seulement de ne parvenir à pacifier notamment tout l’Est de la Rdc, instable depuis un bon nombre d’années, mais aussi et surtout de coûter très chère pour le pays.

Mais, certains observateurs dont l’actuel président de la république Félix-Antoine Tshisekedi, ce dernier avait, avant qu’il n’arrive au pouvoir, estimé qu’il y avait ou qu’il y a encore mille et une raisons pour que la Monusco reste en République Démocratique du Congo. Les Forces armées de la république seraient jugées faibles, disait-il.

Fabrice Lukamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *