RDC: À cause de l’aventurisme politique, Moïse Katumbi perd complètement le soutien politique des ténors de  »Ensemble pour le Changement »

Nos reporters sont passés aujourd’hui devant le siège de l’Envol qui fait office de la permanence de l’AR. Ils ont vite remarqué que la photo de Moïse Katumbi a été carrément supprimée sur le mur de ce parti pour être remplacée par les photos de Delly sessanga lui-même. Le message est clair par rapport à cette attitude : Sessanga veut déterminer son autonomie vis-à-vis du public et de ses partenaires politiques.

Et, sessanga n’est pas le seul dans cette dynamique. Aujourd’hui, tous les affidés de AR, G7 et autres plateformes de  »Ensemble pour le Changement », chacun joue sa carte politique et ne veut plus rien attendre comme directive venant de leur autorité morale, à l’exception peut-être de l’ex-chroniqueur musical Jacky Ndala.

Et pour cause? Moïse katumbi fait preuve d’une absence criarde de stratégie politique, au point qu’il apparaît comme un aventurier politique. Sa dernière sortie médiatique a démontré que l’homme est loin d’être un homme politique stratège.  » Félix Tshisekedi c’est mon frère ; le problème c’est Kabila », a-t-il indiqué.
Comment un homme politique sérieux peut-il vraiment oser se prononcer de cette manière dans un contexte politique où le FCC a acquis une majorité confortable à l’Assemblée nationale et a conclu un accord de coalition gouvernementale avec le CACH, plateforme du président Félix Tshisekedi ?

Le floue et la cacophonie dont Moïse katumbi fait preuve face aux questions brûlantes de l’heure va, à coup sûr, pousser tous ces hommes qui se sont fait élire pour le compte de Ensemble pour le changement de chercher à faire leur propre chemin comme Elezier Ntambwe, Claudel Lubaya et Gabriel Kyungu, Franck Diongo, Dany Banza et tant d’autres.

Les ennuis judiciaires associés au manque de soutien politique au niveau interne vont affaiblir complètement Moïse katumbi qui a passé tout son temps à consolider son leadership sur base des billets verts à la place de la transmission d’une bonne idéologie politique à ceux qui le suivaient depuis qu’il a quitté Joseph Kabila.

LIBERTÉ PLUS

One thought on “RDC: À cause de l’aventurisme politique, Moïse Katumbi perd complètement le soutien politique des ténors de  »Ensemble pour le Changement »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *