RDC: AUGUSTIN KABUYA  » AVEC LA VOLONTÉ POLITIQUE, NOUS POUVONS RÉALISER BEAUCOUP D’EXPLOITS »

Contre toute attente, le Secrétaire général Adjoint de l’UDPS en charge de la Communication, Mobilisation et Implantation, Augustin KABUYA a pris la parole au cours de la cérémonie de la présentation du programme urgent des 100 jours du président de la République Félix Tshisekedi, le samedi 02 mars à l‘esplanade de la place Échangeur.

Quoiqu’il ait pris la parole au nom du Cach, l’apparition de ce haut cadre de l’UDPS au cours de cette manifestation officielle n’est pas un fait banale. C’est un grand symbole que le Chef de l’État est resté intimement lié à sa famille politique et compte travailler suivant les idéaux de ce grand Parti politique en RDC, jadis première force de l’opposition durant une trentaine d’années.

Cependant, dans son speech, Augustin Kabuya a indiqué que le programme d’urgence lancé au jour d’aujourd’hui n’est qu’une partie de l’iceberg du programme général du Chef de l’État. Cette démarche s’inscrit dans le but de mener, dans le délai susdit, des actions d’intérêt général. Il a notamment révélé que ce programme sera pris en charge entièrement par l’argent du trésor public. Il a aussi défendu les couleurs de l’UDPS comme on peut s’y rendre compte dans l’intégralité de son message que voici:

 » Nous avons, a-t-il indiqué, travaillé pour extraire du programme du Chef de l’État des actions d’intérêt général pour répondre aux attentes de la population. Ces travaux seront financés par l’État congolais. Une façon de montrer à l’opinion qu’avec la volonté politique, nous pouvons réaliser d’exploits.

Mesdames et messieurs, Excellence Monsieur le Président de la République, ici, nous voulons responsabiliser notre peuple pour s’approprier de ces travaux, de veiller à son application et surtout de les accompagner. Sinon à quoi à servi nos 37 ans de combat. Nous nous sommes battus durant toutes ces années, ce n’est pas pour s’enrichir ou soit encore enrichir nos propres familles, ou soit être comptés parmi les plus riches du monde.
Je pense que le développement a été toujours un processus qui nécessite l’implication de tout un chacun.

Excellence Monsieur le Président de la République,
Vous avez connu les relégations avec votre feu père, je cite le Patriarche Étienne Tshisekedi. Vous êtes le produit de la base. À votre arrivée en ce lieu, la base, la population était en train de vous passer un message. ( Papa alobaki le peuple d’abord).

Le lancement de ces travaux seront, pour nous, une occasion pour cimenter la confiance que nous bénéficions déjà auprès de nos populations.

Excellence Monsieur le Président de la République, je vous remercie, fin de citation.

LIBERTÉ PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *