RDC: LES ÉVÊQUES DE LA CENCO S’ALIGNENT DERRIÈRE FÉLIX TSHISEKEDI POUR L’AIDER À GAGNER LA BATAILLE DE LA BONNE GOUVERNANCE

Désormais et au nom du réalisme politique, les évêques de la Conférence épiscopale Nationale du Congo (CENCO) ne vont plus contester la victoire du président de la République, Félix Tshisekedi. Ils l’ont clairement révélé ce lundi 04 mars au cours d’une conférence de presse à Kinshasa.

Les prélats catholiques ont compris mieux que quiconque que le nouveau Chef de l’État aura vraiment besoin d’un soutien nécessaire de la part de la population et la société civile pour déraciner les anti-valeurs qui ont élu domicile les milieux politiques congolais, et surtout pour faire face aux caprices de certains hommes politiques déterminés à faire plier le Chef de l’État vis-à-vis de ses obligations Constitutionnelles, notamment, concernant la nomination de l’informateur.

Pour ce faire, les évêques de la CENCO appellent le nouveau président de la République d’entreprendre des actes qui vont dans le sens de promouvoir la bonne gouvernance, d’instaurer l’Etat de droit, sécuriser les personnes et leurs biens, poursuivre le parachèvement de la décrispation politique, poursuivre le processus électoral dans la vérité et la transparence, défendre l’intégrité territoriale…

Par ailleurs, l’attitude de la CENCO devra donc interpeller Martin Fayulu, le principal challenger de Félix Tshisekedi lors de la présidentielle du 30 décembre, invité à mettre l’eau dans son vin afin de s’inscrire dans un schéma de la paix, de la réconciliation nationale et du respect des institutions du pays.

Hervé Mulumba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *