RDC-Lutte contre la corruption : Certains Députés provinciaux ont pris la poudre d’escampette

Instruite officiellement depuis ce lundi par le Chef de l’État, la justice congolaise peut maintenant ouvrir des dossiers judiciaires contre les députés provinciaux soupçonnés d’avoir bénéficié des pots-de-vin pour voter les candidats sénateurs sans aucune conviction politique. Une vingtaine des députés provinciaux de l’UDPS sont aussi visés par ces poursuites.

Redoutant encore ce qui peut leur arriver après le fatwa décrété par le peuple, les élus provinciaux, qui se sentent concernés par cette affaire de corruption, affaire devenue une affaire d’état, sont en train de prendre des dispositions nécessaires pour sauver leurs peaux. Si certains prennent la poudre d’escampette vers d’autres provinces ou en dehors du territoire national, d’autres, par contre, lèvent l’option de vivre en cavale mais à travers le pays.

LIBERTÉ PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *