RDC: Voici ce que pense la constitution par rapport au pouvoir du Chef de l’État

Au terme d’une réunion inter-instititionnelle le lundi 18 mars, le Président de la République, Félix Tshisekedi a pris un certain nombre des mesures pour garantir la paix tant au niveau des institutions qu’au niveau de la société.

Fort malheureusement, certaines personnes en panne des connaissances, peut-être, distillent des fausses informations allant dans le sens de remettre en cause l’action du président de la République, pourtant, reconnu légalement comme la première institution du pays tel que repris à l’article 69 de la constitution.

ART. 69:  » Le président de la République est le Chef de l’État.
Il représente la nation et il est le symbole de l’unité nationale. Il veille au respect de la Constitution.
Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics et des institutions ainsi que la continuité de l’État. Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire, de la souveraineté nationale et du respect des traités et accords internationaux ».

LIBERTÉ PLUS

One thought on “RDC: Voici ce que pense la constitution par rapport au pouvoir du Chef de l’État

  1. Le president en tant garant de la nation,commandant en chef,chef supreme ensemble avec toute la majorite presidentielle doit etudier des mesures strategiques pour dissoudre :
    – la chambre haute et base
    – l’ancien ministre de justice
    – le procurreur general de la republique
    – la cour constitutionelles et ses juges
    – le chef d’etat major
    et proceder des nominations par ordonnance pour faire l’interin et reorganise les institutions en place l.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *