RDC: En mettant fin aux ambitions criminelles de Lambert Mende, Félix Tshisekedi renforce son leadership dans le Sankuru

La province du Sankuru aurait pu basculer dans une violence atroce si l’élection du gouverneur avait eu lieu ce lundi 15 avril avec le très contesté des Sankurois Lambert Mende Omalanga comme candidat-gouverneur unique.

En effet, sur instruction du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, jouissant de la qualité de garant du bon fonctionnement des institutions, ce scrutin a été reporté sine die. Toutes les tentatives de Lambert Mende, appuyé par quelques députés provinciaux et la CENI, visant à opérer le forcing  se sont révélées vaines grâce à l’intervention des forces de sécurité n’ayant obéi qu’à leur commandant suprême, le président de la République, en empêchant l’accès à la salle aménagé pour la plénière élective.

La population de Lusambo, Chef lieu du Sankuru, a célébré cette décision à travers une marche pacifique improvisée. Les Sankurois ont salué l’implication personnelle du président de la République dans ce dossier.

Par cet acte, Félix Tshisekedi sauve des vies et renforce son leadership dans la province du Sankuru. Lambert Mende, l’une des figures marquantes du précédent régime, devient du coup une personnalité de référence capable de convaincre les détracteurs de Félix Tshisekedi que c’est bel et bien FATSHI qui est le Chef de l’État en RDC exerçant l’effectivité de son pouvoir constitutionnel.

Fabrice Lukamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *