RDC: Ne muanda Nsemi a obtenu une liberté provisoire ; une  »mise en scène » qui renforce l’autorité du pouvoir judiciaire

Quelques heures après avoir été remis à la prison Centrale de Makala, le Chef de Bundu Dia mayala (BDM), Ne muanda Nsemi vient d’obtenir une liberté provisoire de la part du parquet général près la Cour de cassation ce Vendredi dans la soirée.

C’est juste une  »mise en scène » ou mieux une formalité pour renforcer l’autorité du pouvoir judiciaire en RDC, car, il était inadmissible de voir Ne muanda Nsemi en liberté grâce à des simples déclarations du président du CNSA, Joseph Olenghankoy.

C’est vrai qu’il est désormais libre mais son dossier judiciaire n’est pas encore bouclé. Il pourra être rappelé à tout moment que la justice aura besoin de lui.

Hervé Mulumba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *