Kinshasa : Les accrochages sont possibles entre la police et les militants de Lamuka ce Dimanche 30 juin

Alors que l’Hôtel de ville de Kinshasa a interdit leur manifestation pacifique ce dimanche 30, jour de l’indépendance, les leaders de la coalition politique Lamuka, disent eux, maintenir leur marche.

De son côté, la police nationale dit s’apprêter à se déployer partout dans la capitale, ce après avoir reçu l’instruction d’empêcher cette manifestation.

En effet, il y a déjà là une sorte de Bras de fer qui s’annonce entre les forces de l’ordre et ceux qui tentent de braver l’interdiction de manifester.

Le gouverneur de la ville qui a interdit la marche, évoque notamment le “ caractère sacré ” de la date du 30 juin, jour commémoratif d’accession du pays à l’indépendance.

Pour Gentiny Ngobila,  »organiser des marches de revendication à cette date, friserait le sabotage contre la mémoire de la République ».

La crainte est, ce qui n’est pas souhaité, de voir des pertes en vie humaine.

Fabrice Lukamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *