RDC: Leila Zerrougui appelle à la cessation des massacres perpétrés par les rebelles à Djugu

De plus en plus, les voix s’élèvent au regard de la situation alarmante à Djugu, dans la province de l’Ituri. La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en Rdc, qui se dit consternée par des récents massacres perpétrés sur ce territoire, appelle à l’arrêt immédiat de toutes ces hostilités.

Le message de madame Leila Zerrougui était relayé par Florence Marchal, la porte-parole de la Monusco, à l’occasion de la conférence de presse bimensuelle de l’ONU du 26 juin 2019.

« Chaque jour, des personnes sont tuées, des maisons sont brûlées et des villages sont pillés, entraînant le déplacement des dizaines de milliers des Congolais qui n’aspirent qu’à vivre en paix. La Monusco apporte son soutien aux autorités congolaises ainsi qu’aux forces de sécurité du pays, afin que cessent ces violences qui endeuillent une province, qui était pourtant sur le point de tourner la page de conflits, avec le projet sur le point d’aboutir de dépôt des armes par les combattants du FRPI ».

 » Nous appelons les communautés à ne pas tomber dans le jeu macabre des fauteurs de trouble ici comme dans d’autres provinces et territoires de la République Démocratique du Corps où sont commis des actes de violences (…) ».

Il convient de rappeler que 161 corps sans vie avaient été découverts dans la brousse la semaine dernière à Djugu. Le président de la république, Félix Tshisekedi, avait d’ailleurs exprimé sa profonde préoccupation à propos de la situation.

Fabrice Lukamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *