RDC: Maître James Bizombo, avocat de Daniel Mwana-Nteba attaque un article de C-News impliquant mensongerement son client dans le trafic d’influence et dans une supposée expropriation

Les laboratoires nocturnes des ennemis de la coalition au pouvoir, le CACH, fonctionnent à merveille et tiennent à obtenir ce qu’ils n’ont pas pu obtenir avec cette histoire infondée de la vérité des urnes.

Ce jeudi 04 juillet, c’est Daniel Mwana-Nteba qui a été visé par un article de presse écrit sans état d’âme et publié par notre confrère C-NEWS.

L’article implique mensongèrement ce grand communicateur de CACH dans une affaire de trafic d’influence et d’expropriation de la maison d’autrui, sûrement pour détourner son attention politique vers des futilités et des banalités, alors que sa présence est fortement recommandée dans une atmosphère constituée d’attaques médiatiques sans discontinuer venant des adversaires politiques du nouveau pouvoir.

À ce sujet, maître James Bizombo, avocat conseil de Daniel Mwana-Nteba a accordé une interview exclusive à LIBERTÉ PLUS quelques heures après la publication de l’article incriminé.

 » Oui effectivement , je suis au courant de ce qui se passe et sur ce qui a été publié sur le net et sur les réseaux sociaux par rapport à mon client dans l’affaire qui se passe au TGI /Gombe.

Je tiens, tout de même, à éclairer l’opinion en disant ceci : s’agissant de cette affaire qui est au Tribunal de grande instance de Kinshasa, mon client, monsieur Daniel Mwana-Nteba n’est pas en conflit de proprieté avec la dame Gina Mandar Ngombo. Le Tribunal a été, plutôt, saisi en conflit de bail concernant la parcelle située sur l’avenue n°6 Q.GB. Dire que monsieur Mwana-Nteba est en train de vouloir ravir ou d’exproprier un certain immeuble, c’est faux et archi-faux . Il y a deux dossieurs pendant devant la justice enregistrés sous les Numeros RC 115 515 et 117 661.

Par rapport aux serieux doutes autour de l’Acte d’appel obtenu par la partie accusée,
Maître james Bizombo révèle ceci :  » il y a eu une decision que la justice avait prononcé au départ. Se sentant lesé, mon client avait interjeté en bonne et due forme un appel contre ce jugement. La conséquence est qu’il a obtenu cet Acte d’appel.

Concernant l’accusation sur trafic d’influence reprise dans l’article de C-NEWS, je suis etonné du fait qu’il y a le nom d’un autre politique, en l’occurrence le Directeur du Cabinet du Chef de l’État, monsieur Vital Kamerhe, qui est cité indûment dans cette affaire .
Le politique qui est cité dans cette affaire n’est pas partie au procès qui oppose les deux parties: monsieur Daniel Mwana-Nteba contre madame Gina. Mais nous ne comprenons pas pourquoi on peut citer son nom par C-NEWS.

Maître James Bizombo n’exclut pas la possibilité de poursuivre C-News en justice pour diffamation.

Mais, quelle sera la finalité de cette affaire opposant Daniel Mwana-Nteba a madame Gina, sa bailleresse ?

Tout ce que mon client a besion c’est juste le respect de la procédure suivant le mode de résiliation de contrat de bail martèle maître James.
Nous laissons au Tribunal de dire le droit en rapport avec la demande de madame Gina ayant saisi la justice pour obtenir le déguerpissement de mon client.
Fin de citation

Toutefois, LIBERTÉ PLUS vient d’ouvrir une enquête sérieuse pour identifier les commanditaires de cette publication superfétatoire qui cherche à dénigrer pour des fins politiques ce grand Combattant de la liberté ayant activement œuvré pour l’alternance pacifique en RDC. Les conclusions de notre enquête vous sera livrées dans les prochaines heures.

LIBERTÉ PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *