RDC: L’ISTM/Kin organise, ce Mardi, une cérémonie ordinaire d’accueil des nouveaux inscrits, annonce faite par Grégoire Yombo, Dircom de cette institution, sur LIBERTÉ PLUS

LIBERTÉ PLUS : Monsieur Grégoire Yombo, vous êtes Directeur de la Communication de l’ISTM/Kin, bonjour.

Grégoire Yombo : Bonjour LIBERTÉ PLUS

Question : Ce mardi, 22 Octobre, votre institution va organiser une cérémonie d’accueil des nouveaux étudiants. À quoi va consister un tel événement ?

Réponse : C’est une cérémonie qui est édictée par la tutelle. Au début de chaque année, les nouveaux étudiants doivent être accueillis par les autorités. Donc, on va leur parler de plusieurs aspects de la vie estudiantine, notamment comment prendre note, la discipline dans la salle des cours, la régularité aux cours…
Le comité de gestion, c’est-à-dire le Directeur Général, la Secrétaire Générale Académique, l’Administrateur du budget, ainsi que les chefs des sections vont parler, à tour de rôle, pour mettre nos nouveaux étudiants dans le bain de la vie universitaire.

Question : Vous avez, pour l’année 2019-2020, enregistré combien de nouveaux inscrits ?

Réponse : Jusque-là, on est autour d’à peu près 500 inscrits mais ils continuent de venir.

Question : Donc, les inscriptions continuent à l’ISTM/Kin?

Réponse : Effectivement, mais ça va s’arrêter avec le tout dernier concours d’admission qui aura lieu le 23 et 24 de ce mois d’octobre.

Question : Alors, quelles sont les différentes sections organisées au sein de votre institution.

Réponse : Les sections organisées à l’ISTM/Kin sont:

1. La Gestion des institutions de santé ;
2. L’Imagerie médicale;
3. La Kinésithérapie;
4. La nutrition diététique ;
5. Sage femme ;
6.Hygiène, assainissement et santé communautaire ;
7. Techniques de laboratoire ;
8. Techniques pharmaceutiques;
9. Et enfin, Sciences infirmières.

Ce sont là les 9 sections qui sont organisées à l’ISTM/Kin.

LIBERTÉ PLUS : Merci beaucoup monsieur Grégoire Yombo, Directeur de communication de l’ISTM/Kin.

Grégoire Yombo : C’est moi qui vous remercie.

Propos recueillis par LIBERTÉ PLUS, Kinshasa Octobre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *