Kinshasa : Le bourgmestre de Ngaliema sensibilise l’opinion publique pour la prise en charge des victimes des récentes pluies diluviennes dans sa commune

Le n°1 de la commune de Ngaliema, Dieu-Merci Mayibanziluanga poursuit ses randonnées hebdomadaires consacrées essentiellement aux travaux d’assainissement tous les samedis afin d’atteindre l’objectif de faire de sa commune la plus propre de la capitale KINSHASA.

Mais au-delà de son agenda traditionnel d’assainissement ce samedi, il a spécialement fait appelle à l’opinion publique ainsi qu’au gouvernement de la république pour la mobilisation d’une aide humanitaire en faveur des victimes des inondations des pluies diluviennes dans sa municipalité.

Saisissant la balle au bond, Dieu-Merci Mayibanziluanga a, à travers une radio de la place, tenue à faire une mise au point par rapport à l’affaire des éboueurs qui défraie la chronique ce dernier temps.

« La commune de NGALIEMA n’a jamais conclu un contrat avec les éboueurs, a-t-il indiqué.
C’est un groupe de personnes qui se sont joint à notre campagne de Ngaliema Bopeto librement comme bien d’autres habitants qui travaillent pour mettre la propreté sur leurs avenues respectives.
À ce titre, l’opinion publique doit savoir que les éboueurs ne font pas parti de la brigade de salubrité de la commune.
Rendons notre NGALIEMA BOPETO, a-t-il conclu.

LIBERTÉ PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *