RDC: L’UDPS décide de la mise en place d’une Commission de suivi et d’accompagnement du programme du Chef de l’État

Dans le “rapport-synthèse” de ses journées de réflexion organisées du 28 au 30 janvier derniers au Centre catholique Nganda, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social décide de la mise en place d’une Commission de suivi et d’accompagnement du programme du président de la République.

Car, note l’UDPS, nombreux sont ces gouvernants qui seraient en train de tout faire pour contribuer à l’échec du mandat du chef de l’État. Les cadres du parti au pouvoir ont surtout pointé du doigt le Cabinet du président de la République.

« Au sujet du Cabinet du chef de l’État, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social met en garde les membres du cabinet du chef de l’État qui se compromettraient dans l’exercice de leurs fonctions par des actes de corruption et de détournement (…) », a déclaré Jean de dieu Minembu, le rapporteur desdites assises.

En effet, pour l’UDPS, cette commission aura comme mission, faire participer la population à la gestion de la chose publique. Elle veillera également à ce que la transparence, la sincérité et la probité morale soient de mise dans la geste des affaires de l’État; etc.

À titre de rappel, cette retraite de trois jours était organisée pour évaluer l’an un d’exercice du pouvoir d’État de l’UDPS et de réfléchir sur les défis à relever pour contribuer à la réussite du quinquennat de Félix Tshisekedi.

Fabrice Lukamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *