RDC: Lisette YOMBO : « Je pense qu’il faut laisser le président Kabund et le SG Kabuya restructuré et implanté l’UDPS à travers tout le pays»

La Présidente de la DYFAF appelle au soutien indéfectible de la hiérarchie de l’UDPS et au respect des mesures d’hygiène contre le Covid-19.

Lisette YOMBO, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est sortie de son silence face aux questions d’actualité qui minent l’UDPS/TSHISEKEDI, Parti politique auquel son organisation est partenaire, en accordant un entretien à LIBERTÉ PLUS.

D’entré de jeu, elle a condamné avec la dernière énergie les troubles qui se sont produits le 12 mars dernier à la permanence de l’UDPS.

« C’est inacceptable, la violence qui s’est passée ce jour-là à la Permanence, jusqu’à voir des gens commis à la sécurité de notre siège à nous tous être blessés par des cocktails Molotov».

Pour Lisette YOMBO, il est grand temps que toutes les tendances au sein du Parti présidentiel redonnent confiance à l’actuel l’exécutif du parti pour que celui-ci s’investisse réellement à l’implantation et à la restructuration en vue des échéances électorales prochaines.

« Je pense qu’il faut laisser le président a.i Kabund et le SG Kabuya restructurer et implanter l’UDPS à travers tout le pays. C’est la condition sinequanone si on veut encore voir ce parti survivre face aux nombreux défis politiques et stratégiques qui l’attendent dans un avenir proche», a-t-elle affirmé.

Le n°1 de la DYFAF demandé aux autres organisations et associations proches de l’UDPS de se prononcer clairement autour de ce sujet en soutenant la hiérarchie mise en place.

LIBERTÉ PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *