RDC: Eteni Longondo et Jean-Jacques Muyembe au cœur d’un nouveau scandale sur l’existence des faux malades de la Covid-19

C’est un nouveau scandale qui incrimine le ministère de la santé et le Secrétariat technique de la lutte contre la Covid-19, après celui des achats des cadavres et des accusations faisant état d’une gestion opaque des fonds alloués à la lutte contre le Covid-19 en RDC.

Faustin Fitika présenté comme le premier malade du Covid-19 en RDC vient de faire des révélations troublantes ce week-end dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux dans laquelle ce dernier affirme avoir été forcé par le ministre de la santé de la RDC, Eteni Longondo, pour accepter qu’il souffrait de la Covid-19, alors qu’il en était pas le cas.

« Je ne suis pas malade et je n’ai jamais été malade. Tous les examens réalisés par le Docteur Muyembe sur moi sont sortis négatifs», déclare Faustin Fitika qui révèle en outre que le Dr. Muyembe s’est aussi impliqué dans le deal malgré lui.

« J’ai téléphoné au docteur Muyembe pour exprimer mon indignation sur le mensonge qui se tramait autour de ma personne. Il m’a juste dit que lui aussi a trouvé la situation sur la table et il ne pouvait pas aller dans le sens au contraire».

Tout en regrettant son comportement, Faustin Fitika a demandé des excuses et le pardon à l’opinion publique.

Pour rappel, il sied de noter que depuis près d’une semaine, des inspecteurs de l’inspection Générale des finances (IGF) ont ouverts des audits sur l’utilisation des fonds utilisés pour endiguer la maladie du coronavirus dans le pays.

Sûrement qu’après les révélations de Faustin Fitika, la justice congolaise se saisira aussi de ce dossier pour tirer les choses au clair.

Dossier à suivre…

Hervé Mulumba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *