RDC : Me. Dieudonné Kashita : «Ronsard Malonda doit tomber car, même en droit, la fraude annule tout»

Le Coordonnateur National de la Jeunesse Congolaise Tshisekediste JCT/ASBL, Me. Dieudonné Kashita s’est confié à LIBERTÉ PLUS à la veille de la mobilisation de l’UDPS prévue ce Jeudi 09 juillet dans les rues congolaises.

Il réitère le soutien de sa structure à cette mobilisation et rappelle qu’il s’agit d’une démarche salvatrice qui balise la voie pour des élections crédibles lors du prochain cycle électoral.

Le Coordonnateur de l’une des grandes et anciennes associations affiliées à l’UDPS invite le peuple congolais de pouvoir s’inspirer des pays comme la France, la Belgique ou les États-Unis d’Amérique qui ont connu une ascension fulgurante et un développement stable grâce à l’implication effective de leurs peuples respectifs.

«Ces peuples, explique-t-il, ont pris en main leur destin et ont dû marcher et manifester leur désapprobation contre des mauvais systèmes et la tricherie sous toutes ses formes ayant caractérisé leurs nations à l’époque».

La JCT, enchaîne-t-il, salue la prise de conscience des autres partis politiques qui ont également programmé des marches pacifiques contre la tricherie anticipée à la Ceni à travers la personne de Ronsard Malonda.

Par ailleurs, déclare Me. Dieudonné Kashita, la JCT/ASBL fait savoir à son Eminence le Cardinal Ambongo qu’il est pour beaucoup dans le processus contesté ayant abouti à la désignation et à la confirmation malencontreuse de Ronsard Malonda à la tête de la CENI. Pourquoi, s’interroge-t-il, les officiels de l’église catholiques ont arrivé à la logique qui veut que le successeur de Corneille Nangaa devait venir d’une province autre celle du Président de la République, son excellence Félix Tshisekedi ?

Pour une telle démarche, ça sera vraiment sans surprise de voir certains Kasaïens croyants Catholiques prendre des distances avec l’Eglise à cause justement du regionalisme dont étaient victimes les candidats présidents de la Ceni d’origine Kasaïenne, je cite Me.Sylvain Lumu et Mr.Kadima, qui se sont vus écartés de la liste des candidats de l’église catholique suite à leur appartenance provinciale et linguistique.

Dans le même contexte, Me. Dieudonné Kashita rappelle aux autorités de l’église catholique que le débat basé sur les appartenances tribales est inopportun. Car, deux précédents dirigeants de la CENI étaient swahiliphones et même de la famille que l’ancien président de la République le Sénateur Joseph Kabila. Plutôt que de recourir à des méthodes ségrégationnistes et discriminatoires, la JCT estime que le débat sur les candidatures devrait plutôt être orienté autour de compétence et non pas sur base des accointances régionalistes.
Cette attitude viole la constitution de la République, affirme Me Kashita, et dévoile la haine tribale de l’église catholique et de la classe politique contre le peuple Kasaien.

C’est pourquoi, la JCT ASBL exige l’annulation de l’élection du candidat unique Malonda qui appartient à la famille politique du FCC et exige la remise à la course de tous les candidats y compris les Kasaïens. Sinon, ma structure va se prendre en charge face aux auteurs du regionalisme à la CENI.

Par ailleurs, Me Kashita accuse certains cadres de l’UDPS de travailler pour le compte des adversaires politiques du pouvoir du parti présidentiel. Pour s’en compte, révèle-t-il, ils se mettent à distraire la hiérarchie du Parti avec les guerres inutiles engagé contre le duo Kabund-Kabuya au moment où le FCC ne cesse de sortir ses cartes pour nous fragiliser. Ces cadres sont tout simplement exploités et facilitent le FCC à faire passer leut coup au peuple.

Que le peuple comprennent que s’il ne conteste pas, Ronsard Malonda, l’opinion internationale risquera de croire qu’il lui a donné son approbation. car, qui ne dit mot consent à la tricherie anticipée du FCC en 2023. Ronsard Malonda doit tomber car même en droit, la fraude annule tout, fin de citation.

Hervé Mulumba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *