Rejetant en bloc l’interdiction de la marche du 09 juillet, Sabrina Bakongola invite le Gouverneur Ngombila à méditer Luc 13: 10-16

«Masques sur la figure, les manifestants vont marcher dans le respect des gestes barrières arrêtés dans le cadre de préserver la propagation de la pandémie de la Covid-19», a écrit la Combattante Sabrina Bakongola dans une tribune envoyée à LIBERTÉ PLUS

Comme vous le savez, le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngombila a notamment évoqué les problèmes sanitaires de la Covid-19 pour interdire les manifestations de l’UDPS à travers la capitale. Mêmes arguments développés par la police pour justifier, à son tour, l’interdiction de tout attroupement de 20 personnes pour la journée du 09 juillet.

La Combattante Sabrina Bakongola rejette ces assertions. Pour elle, l’UDPS avait déjà indiqué que ses manifestations se feront suivant le respect des gestes barrières retenus par les autorités du pays, dont le port obligatoire.

Elle invite, cependant, le Gouverneur Ngombila à méditer le verset biblique de Luc 13:10-16.

«C’est une très belle histoire qui peut justifier l’action politique de l’UDPS qui se voit dans l’obligation, malgré la Covid-19, de sauver l’indépendance de la CENI mise en mal par les manœuvres dilatoires du FCC qui tiennent à tricher sérieusement lors des prochaines joutes électorales », affirme Bulabula.

On peut, poursuit-elle, considérer la Covid-19 comme le jour du sabbat durant lequel logiquement toutes les activités étaient interdites à l’époque, mais face à la nécessité et à l’urgence, Jésus-Christ s’était vu dans l’obligation de guérir la fille d’Abraham qui souffrait des courbatures depuis plus de 18 ans».

C’est dans ce contexte, martèle Sabrina, que je demande au gouverneur Ngombila et la police, considérés aujourd’hui comme des chefs des synagogues, de laisser l’UDPS sauver cette CENI qui souffre de la dépendance au clan Kabila depuis plusieurs années avec des élections bâclées.»

De toutes les façons, conclut-elle, avec ou sans l’accord du gouverneur, l’UDPS, ensemble avec le Peuple, nous allons sortir afin de revendiquer la transparence dans le choix des animateurs de la CENI, une démarche qui engage l’avenir du peuple Congolais en danger.

Hervé Mulumba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *