Mise en place de l’Union sacrée : Junior Mata réunit ce Mardi 600 jeunes leaders au collège Boboto dans un atelier, en voici le contexte, l’enjeu, les objectifs et la méthodologie

TERMES DE RÉFÉRENCE DE L’ATELIER SUR LE CAHIER DE CHARGE DE LA JEUNESSE AUX CONSULTATIONS POUR L’UNION SACRÉE DE LA NATION

1. CONTEXTE

Dans son adresse très attendue à la nation ce vendredi 23 octobre 2020, Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’État, SEM FELIX TSHISEKEDI, en sa qualité de garant du bon fonctionnement des institutions a pris la juste mesure de la survivance des vieilles habitudes consistant à faire regimber la nation. Ayant résolu de donner une autre dimension à son premier mandat, il a décidé de la mise au point d’un nouveau front républicain dénommé Union Sacrée pour la Nation (USN) davantage en phase avec les valeurs qu’il défend et avec sa vision salvatrice de la nation longtemps martyrisée. Ces concertations qui concernent toutes les forces politiques et sociales du pays sont en réalité un grand rendez-vous pour la jeunesse qui constitue 70% de la population congolaise globale. D’où la nécessité d’aller vers le chef suprême avec un unique cahier de charge de la jeunesse à travers un réseautage par delà les clivages autour d’un l’Illustre messager que les jeunes se sont choisis en la personne du Vice-ministre des finances, Son Excellence Junior Mata M’Elanga.

2. ENJEU

Au delà de ses diverses obédiences politiques, sociales, confessionnelles, citoyennes, associatives, estudiantines ou professionnelles, la jeunesse congolaise est une dans sa diversité. Son unité tient au fait que tous les jeunes congolais, de quelques horizons qu’ils soient rêvent tous d’un avenir meilleur pour eux et leur progéniture dans la République Démocratique du Congo de leurs rêves. Il s’ensuit que le progrès social est d’abord et avant tout une affaire de la jeunesse qui l’inspire et le matérialise. Le constat du statu quo dénoncé à bon escient par Son Excellence Monsieur le Président de la République dans sa communication est avant tout un clin d’œil fait à la jeunesse que des esprits retors s’emploient malicieusement à déshériter. Les jeunes veulent que le changement promis après tant d’années de gâchis soit effectif le plus rapidement possible. Toute tentative d’embûche contre l’élan du développement de la RDC est en réalité une déclaration de guerre contre les jeunes et futures générations.

3. OBJECTIFS

L’objectif général est de réunir les jeunes congolais dans toute leur diversité, les leaders et associations autour du dénominateur commun de la mère patrie qu’ils ont tous à coeur de sortir de l’ornière. Pour faire face aux exigences de diligence de l’agenda présidentiel, les jeunes ne doivent pas aller en ordre dispersé au risque d’être inaudibles. Aussi ont-ils intérêt à faire prévaloir leur maturité dans l’osmose avec un seul cahier de charge qui prenne en compte les solutions qu’ils préconisent à court, moyen et long termes.

Parmi les objectifs spécifiques, l’on peut épingler le fait qu’une alliance des cœurs et de raison est indispensable avec le garant de la Nation pour l’assurer de la sollicitude de la jeunesse dans toute sa diversité dans l’accomplissement de ses exaltantes missions ayant pour socle l’état de droit. Le saucissonnage de l’espace civique, politique, religieux, syndical, associatif, sportif n’est qu’un enfumage dans la mesure où il ne peut y avoir qu’une seule jeunesse là où il y a un seul peuple. Le réseautage de la jeunesse ainsi constitué doit se consolider et devenir le gratin national, c’est-à-dire le vivier de la main d’œuvres et des cadres dont le Chef de l’État a besoin pour relever tous les défis qui se présentent à lui.

4. MÉTHODOLOGIE

Regrouper tous les délégués des jeunes de tous bords et de tous les horizons dans la grande salle de conférence du collège Boboto afin de concevoir, d’élaborer et d’adopter le cahier de charge de la jeunesse aux concertations présidentielles avec des délégués suffisamment représentatifs dont le format sera à convenir en plénière.

Fait à Kinshasa le 24 octobre 2020

Pour le leader des jeunes SEM JUNIOR MATA M’ELANGA, Me Desi Massani +243 815 161 054.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *