Maniema: Un groupe des députés provinciaux reproche à Gilbert Kankonde de se comporter mal en collaborant avec l’ex-. gouverneur destitué Musafiri Nkola

Quinze (15) députés provinciaux sur vingt deux (22) de la province du Maniema, se sont fortement attaqués au Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur Gilbert Kankonde Malaba, ce dimanche 27 décembre 2020. Ils accusent ce dernier de vouloir créer un désordre dans leur province en collaborant avec l’ancien gouverneur déchu Auguy Musafiri Nkola Myoma, au lieu de collaborer avec l’actuel gouverneur intérimaire Jean-Pierre Amadi Lubenga.

« (…) nous mettons en garde le Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, Gilbert Kankonde, qui ne cesse de collaborer étroitement avec monsieur Musafiri Nkola Myoma Auguy, gouverneur déchu pour des raisons inavouables », a déclaré le groupe de ces députés.

Ces députés soupçonnent le Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur de cacher quelque chose derrière sa collaboration avec monsieur Musafiri. Voilà pourquoi, ont-ils décalaré, ils le prendront comme responsable d’une quelconque mauvaise situation qui prévaudrait dans la province du Maniema.

« (…) nous prendrons le Vice-premier ministre Gilbert Kankonde pour responsable de tout ce qui arrivera dans la province du Maniema », ont-ils dit.

Dans l’entre-temps, ces élus du Maniema affirment qu’ils réitèrent leur soutien au gouverneur intérimaire Jean-Pierre Amadi, en qui ils placent toute leur confiance. C’est dans ce cadre qu’ils déclarent que c’est celui-ci qu’ils considèrent comme le gouverneur du Maniema qui devra prendre part à la conférence des gouverneurs convoquée par le chef de l’Etat à Kinshasa, du 28 au 29 décembre.

Mais d’autres sources confirment que le Vice-premier ministre ferait tout pour que le gouverneur déchu Auguy Musafiri participe aux mêmes assises. Et, a-t-on appris, ce dernier serait déjà à Kinshasa.

Pour rappel, Auguy Musafiri Nkola a été démis de ses fonctions au mois de novembre dernier par une motion de défiance du député Corneille Bushiri. On lui a reproché de détournement des deniers publics et d’autres anti-valeurs.

*Fabrice Lukamba*

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *