Mise en place du Tribunal pénal international pour la RDC : Me Hubert Mputu demande au Parlement d’actionner la mise en œuvre effective et rapide de cette juridiction

Plus d’une fois dans ses adresses, le Président de la République, Félix Tshisekedi est revenu sur la possibilité pour la RDC de mettre sur pied son propre Tribunal pénal international afin de réprimer les exactions graves qui ont été commises dans le pays.

Me Hubert Mputu, Avocat au barreau de Kinshasa et membre du corps des élites scientifiques de l’UDPS estime qu’il s’agit d’une occasion tant entendue par les victimes des atrocités de l’Est d’être réhabilitées dans leurs droits comme ce fût le cas avec le Tribunal Pénal International pour l’ex Yougoslavie (TPIY) ayant transformé le paysage du Droit international humanitaire.

Cette initiative, poursuit-il, cherchant à établir les responsabilités dans les différentes violences criminelles en RDC pourrait décourager ceux qui se trompent de moment en ce 21ieme siècle.

Me Hubert appelle cependant les élus nationaux à la responsabilité pour que les choses aillent un peu vite que prévu.

«Il reviendra aux députés nationaux et à la communauté internationale de créer les conditions juridiques nécessaires pour la mise en œuvre effective et rapide de cette juridiction». Même demande formulée à la communauté internationale à qui Me Hubert Mputu recommande d’assister la RDC à la réussite de ce processus.

»Les victimes peuvent déjà espérer à une vraie justice contrairement à la cour opérationnelle du nord-Kivu qui a montré ses limites et il appartient aux victimes d’affûter leurs moyens des preuves», a-t-il conclu.

Hervé Mulumba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *