Pascal Mulegwa: RFI exprime son soutien à son correspondant en RDC accusé de diffamation par José Makila

L’un des journalistes correspondants de la Radio France Internationale (RFI), Pascal Mulegwa s’est présenté, le mardi 22 décembre 2020, au Tribunal de paix de Kinshasa-Ngaliema, afin de s’expliquer sur les accusations faites contre lui par le sénateur et l’ancien Vice-Premier ministre en charges des transports José Makila.

L’ancien Vice-Premier ministre l’a accusé d’avoir menti dans un reportage, en affirmant qu’il avait détourné de l’argent pour financer sa campagne électorale.

Le procès est reporté au 29 décembre prochain, après que les avocats de la défense ait demandé au Tribunal de confronter les reproches faits à Pascal Mulegwa avec les paroles du journaliste dans le reportage.

Dans un communiqué diffusé sur ses antennes, RFI juge non fondées ces accusations, car, dit ce média international, les affirmations de son correspondant dans le reportage n’étaient rien d’autres que l’enquête de l’ONG ODEP (Observatoire de la dépense publique), qui affirmait que José Makila s’était servi de l’argent détourné pour faire sa campagne électorale.

« RFI fait confiance à la justice congolaise et assure son correspondant, Pascal Mulegwa, de tout son soutien », peut-on lire dans le communiqué de RFI.

À titre de rappel, le sénateur José Makila a également traduit l’ODEP en justice.

*Fabrice Lukamba*

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *