Situation au sein de l’udps/Maniema: face à l’ampleur des agitations autour de la formation du gouvernement provincial, le SG Augustin KABUYA a recadré les responsables de l’UDPS dans cette province

Après la nomination des membres de l’UDPS au sein du gouvernement provincial de la province de Maniema, les élucubrations du président fédéral de l’udps/ Maniema-nord, monsieur Oleko Selemani, n’ont pas du tout enchanté la hiérarchie de l’UDPS à Kinshasa ayant du mal à saisir la portée de ses agissements, à déclaré M. Augustin.

Le Secrétaire Général de l’udps a souligné à l’intention de l’opinion publique que les listes sur base desquelles les 3 membres de l’UDPS ont été nommés ne sont nullement venues de Kinshasa, mais plutôt des responsables UDPS Maniema eux-mêmes.
« Nulle part, dit-il, la hiérarchie de l’UDPS a pris une décision imposant quoique ce soit aux trois fédérations de Maniema».

«S’il y a eu fraude ou erreur, a-t-il indiqué, la responsabilité incombe aux dirigeants de l’UDPS-Maniema. Car, le casting effectué par Kinshasa repose sur les personnes ayant répondu au critérium présenté par ces 3 federations et dont les noms figurent sur les listes envoyées par eux-mêmes», tranche le numéro 2 du parti présidentiel. Il s’agit de Djamba Michel, Idrissa Mangala et Omari Néhémie, nommés récemment par le gouverneur a.i. de la province de Maniema.

Par rapport aux actes incontrôlés du président fédéral du Maniema-nord, le SG Kabuya n’écarte pas la possibilité de recourir aux mesures disciplinaires contre quiconque cherche à saper l’honneur des autorités sans raison apparente.

LIBERTÉ PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *