UDPS: Trésor Muamba appelle les membres de l’UDPS au sein des institutions du pays à respecter la hiérarchie du parti et tous les combattants, y compris ceux de la diaspora

C’est une véritable interpellation mais aussi une sévère mise en garde lancées ce jour par le Combattant de l’UDPS Trésor Muamba Kalala contre les enfants UDPS dans les institutions du pays qui se targuent à faire des critiques acerbes et non constructives contre les dirigeants du parti.

La goûte d’eau qui a fait déborder le vase est le refus, par la presse présidentielle, de rendre publique les photos de l’honorable Jean-Marc Kabund lors de l’entretien entre le Président de la République et ses deux hôtes de marque : Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba le samedi dans la soirée à la citée de l’OUA.

Pour Trésor Muamba, il s’agit ni plus ni moins d’un manquement grave opéré par les gestionnaires de la presse présidentielle. Et pourtant, dit-il, ce département est placé sous le leadership d’un membre de l’UDPS.

«l’UDPS est dirigée par des gens qui ont une histoire dans ce parti. On ne vous permettra pas de pouvoir zapper leur parcours ou de leur manquer du respect», déclare Trésor avant de dire ce qui suit : respect à la hiérarchie, respect, respect au Président a.i, l’honorable Kabund et au SG Augustin KABUYA, respect à tous les Combattants en RDC et ceux qui sont à la diaspora, a-t-il rajouté.

Expert économiste et tête pensante au sein de l’UDPS avec un charisme particulier, Trésor Muamba, a averti les membres de l’UDPS au sein des institutions qui se livre à ce genre d’entreprise subversive contre les autorités du Parti.

«la prochaine fois, on va citer vos noms et si nous vous mettons la pression, vous partirez»

Cependant, dans un tweet quelques heures plus tard, Trésor Muamba indique que la reconfiguration politique de manière générale, et au sein de l’UDPS en particulier, doit se faire sans les opportunistes. Une façon de dire qu’il faut toujours propulser dans les postes de responsabilité ceux qui ont maintenu l’élan du combat politique sans se rebiffer ou sans trahir pour une raison et une ai

LIBERTÉ PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *