MONUSCO: Bintou Keita, une nouvelle deuxième femme à la tête de cette Mission onusienne

La Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en République Démocratique du Congo, MONUSCO en sigle, a une nouvelle patronne. Il s’agit de madame Bintou Keita. Elle remplace sa prédécesseure Leila Zerrougui.

Antonio Guterres l’a nommée le jeudi 14 janvier 2021. Elle est donc la deuxième femme à être nommée Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en RDC après madame Zerrougui.

De nationalité guinéenne, madame Bintou Keita est titulaire d’un master en Économie sociale de l’Université Paris II. Elle a en outre un diplôme d’Etudes supérieures en Administration et Gestion des affaires de l’Université de Paris IX.

Âgée de 63 ans, Bintou Keita a intégré les Nations Unies en 1989. Elle y a occupé plusieurs postes. Avant d’occuper son poste actuel, c’est-à-dire la Sous-secrétaire générale de l’ONU pour l’Afrique au sein du PNUD, elle était Responsable de la gestion de la crise d’Ebola pour la Sierra Leone. Elle a travaillé aussi comme Chef de Cabinet et Directrice des opérations auprès de la Mission onusienne pour l’action d’urgence contre Ebola (MINUAUCE), avant de passer au sein du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF).

Il convient de rappeler que la prédécesseure de madame Bintou Keita, l’Algérienne Leila Zerrougui, a fait deux ans à la tête de la MONUSCO. Bintou Keita va prendre ses fonctions en février prochain.

*Fabrice Lukamba*

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *