RDC : À défaut de placer un (e) UDPS à la primature, le Président Tshisekedi doit nommer un Premier ministre qui maîtrise parfaitement de sa vision politique

Le Président Félix Tshisekedi a durement travaillé durant les deux précédentes années qui se sont écoulées depuis son arrivée au pouvoir. Il était dans tous les fronts du pouvoir exécutif tant en matière de gestion quotidienne du pays que dans l’application de certaines réformes.

Tout ça pour la bonne et simple raison que le contexte politique d’après les élections de 2018 a malheureusement fait qu’il travaille avec un Chef du Gouvernement pratiquement patin de l’autorité morale du Front Commun du Congo, le sénateur à vie Joseph Kabila.

Union sacrée mise en place avec un succès irréversible, le Président de la République va certainement se choisir un Premier Ministre capable de matérialiser la vision du peuple d’abord sur base de laquelle il a obtenu la confiance populaire pour le quinquennat en cours. Plusieurs observateurs pensent qu’il devait jeter son dévolu sur un fils-maison UDPS pour que le peuple sente réellement que c’est un nouveau vent de gestion très pratique qui souffle dans le pays à partir des communes, des municipalités, des secteurs et villages. Mais à défaut, soutiennent-ils, de réussir une telle démarche, le Chef de l’état devra opérer un choix judicieux autour d’un homme ou d’une femme servira sa vision avec l’ensemble de son gouvernement, et cela, non pas en chantant matin midi soir dans les médias que ceci ou cela a été fait sous l’impulsion du Chef de l’État mais en offrant réellement le bien-être à ce peuple qui a besoin des soins de santé accessibles et efficaces, de l’eau potable, l’emploi, la sécurité, d’un programme de développement…

À suivre…

LIBERTÉ PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *