RDC: Collaborateur du SG Kabuya, Ighor Busha: «Tous ceux qui spéculent autour de la sécurité du Secrétaire Général, je les considère comme des «Foulosophes»

La polémique autour de la sécurité du Secrétaire Général de l’UDPS, Augustin Kabuya, sécurité assurée par les éléments de la police appuyés par ceux de la garde républicaine, continue de gagner du terrain, au point même de voler la vedette à plusieurs questions d’actualité.

Pour ighor Busha, proche collaborateur du n°2 du parti présidentiel, il s’agit ni plus ni moins d’un débat stérile dont l’objectif serait de semer la confusion au moment où les leaders politiques sont en train de peaufiner des stratégies nécessaires susceptibles de stabiliser la situation socio-politique du pays.

Il pointe du doigt les détracteurs du SG Augustin KABUYA, puisque, s’interroge-t-il, comment est-ce que le fait qu’une haute personnalité de la trempe du Secrétaire Général de l’UDPS soit sécurisé peut vraiment susciter autant des polémiques comme on le voit sur la toile présentement ?

Je pense, poursuit-il, que ce débat est alimenté par ceux qui ne supportent pas la collaboration étroite entre le Président de la République, son excellence Félix Tshisekedi, et la hiérarchie du Parti présidentiel, notamment avec le Secrétaire Général Augustin Kabuya.

Tous ceux qui spéculent autour de la sécurité du Secrétaire Général, je les considère comme des «Foulosophes», car, ils mettent à la place publique leur philosophie mêlée à la folie, a-t-il tranché.

À en croire Ighor Busha, conformément aux missions spécifiques de la garde républicaine contenues dans l’ordonnance n°13-063 du 22 juin 2013 portant organisation et fonctionnement de cette unité acquise à la sécurité du Chef de l’état, il n’est pas interdit que la famille biologique du Président de la République, ses proches collaborateurs et ses hôtes de marque soient sécurisés par la GR.

Il appelle donc à la cessation immédiate de ces polémiques qui ne changeront rien car, affirme-t-il, étant collaborateur du SG Augustin KABUYA, nous avons nous-mêmes aussi souhaité qu’il soit réellement sécurisé au regard de certaines défaillances sécuritaires constatées lors de certaines de nos sorties publiques.

LIBERTÉ PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *