RDC: les Députés nationaux de Ensemble pour le Changement contraignent Moïse Katumbi à rester dans l’Union sacrée du Président Tshisekedi

Membre de l’Alternance pour le Changement, le Député National Lusenge Bonane contredit Muhindo Nzangi et appelle ses collègues à soutenir fermement la motion de censure contre le gouvernement Ilunkamba

Près de 80 Députés d’Ensemble pour le Changement de Moïse Katumbi et ceux du MLC n’ont pas quitté l’Union sacrée et personne n’a mandaté notre collègue Muhindo Nzangi pour qu’il parle au nom de tous les députés nationaux du groupe.

C’est en ces termes que le Député National Jérôme Lusenge Bonane s’est exprimé à la presse ce Lundi, 18 Janvier, pour rejeter la position de Muhindo Nzangi annoncant le retrait pur et simple d’Ensemble de l’Union sacrée du Chef de l’État.

«Moi, je l’ai signé et je ne retirerai pas ma signature de la motion de défiance du Gouvernement Ilunkamba, a-t-il dit. Selon lui, cette motion ouvrira la voie au changement du gouvernement, mettra fin à l’insécurité dans l’Est et rétablir la paix dans la région. Sur 48 Députés du Nord-Kivu, 44 sont favorables au soutien du Président Tshisekedi pour le retour à la paix dans la partie orientale, a soutenu Lusenge Bonane.

Concernant les ambitions des uns et des autres, cet élu du Nord-Kivu pense que l’Union Sacrée a des composants politiquement plus représentatifs dont: une centaine des députés AFDC-A-CACH, une centaine des députés nationaux Ensemble-MLC ainsi que les nouveaux adhérents FCC de tendance Union sacrée, à ce titre, il conseille aux uns et aux autres d’éviter la gourmandise.

Après la position soulevée par ce Député National, les nouveaux collaborateurs du Président Tshisekedi, en l’occurrence Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba, doivent tirer les leçons qui s’imposent, sinon ils se verront détacher de leurs Députés Nationaux comme le Sénateur Joseph Kabila qui assiste impuissant à la composition du groupe
«Nouveaux adhérents FCC de tendance Union sacrée».

À bon entendeur salut !

Hervé Mulumba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *