Politique : À l’orée de la formation du Gouvernement, les médecins membres de l’UDPS récusent la manipulation de leur collectif, le Comecc

Au cours de la dernière matinée politique animée par le SG Augustin KABUYA le mercredi, 23 fevrier dernier, à la permanence de l’UDPS, la base du Parti Présidentiel s’était prononcée en faveur du renouvellement de la classe politique, notamment en rapport à certains délégués UDPS au Gouvernement déchu, de l’ancien 1er Ministre Ilunga Ilunkamba.

Parmi les Ministres ayant reçu le carton rouge de la base UDPS pour une reconduction éventuelle figurait son Excellence Eteni Longondo de la Santé publique.

Faisant sienne cette option de la base, la même ayant porté Fatshi au pouvoir, l’ensemble des médecins membres de l’UDPS réuni au sein du mouvement dénommé COMECC et tous les professionnels de santé ont convenu en conséquence de prendre les dispositions utiles.

Curieusement, une démarche initiée au mépris des règles du mouvement dans l’objectif de manipuler les membres a été observée. Il s’agit de l’invitation lancée aux membres à travers les réseaux sociaux par le Coordonnateur Adjoint de ce mouvement, sans avoir obtenu au préalable l’aval du Comité.

Au vu de cet incident de parcours, le Comité du comecc prévient contre toute manipulation de l’opinion publique, en général et des membres de l’UDPS, en particulier. En conséquence, le comité porte à l’attention des autorités du parti de s’abstenir de cautionner cet acte qu’il qualifie d’immoral. Car, nul n’a le pouvoir de contourner la volonté clairement exprimée par la base du parti au cours de la dernière matinée politique, notamment, de placer à la tête de ce ministère une autre personnalité plus qualifiée. De ce fait, toute invitation des membres pour parler en famille ce samedi, 27 février en quelque endroit qui soit au nom du comecc est réputée nul non avenue. Quiconque prendra part à une telle rencontre se désolidarise de notre mouvement et en portera les conséquences y afférentes », ont déclaré les membres de ce comité.

Pour notre comité, a confié un membre de la coordination du comecc qui a requis l’anonymat, la majorité des membres considèrent ces invitations comme une tentative de manipulation, de destabilisation et de corruption, d’autant plus que, « tous les professionnels de Santé évoluant au sein du parti présidentiel avaient déjà jeté leur dévolu sur l’option levée par le peuple=base à la matinée politique du SG Augustin kabuya.

Ainsi, les médecins et l’ensemble des professionnels de santé membres de l’UDPS en appellent à toute la base et, particulièrement, leurs collègues de ne pas céder à la manipulation et de rejeter les avantages éphémères susceptibles de faire la promotion des gens peu honnêtes et peu intègres.

« Notre choix demeure celui du peuple souverain appelé BASE, martèle-t-ils. Nous demandons aux autorités du Parti de consolider le management du ministère de la santé en nommant le choix de tous les professionnels de Santé, afin d’offrir à Fatshi les elements d’un discours bilan social requinqué durant les deux dernières années de sa mandature », ont-t-ils conclus.

LIBERTÉ PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *