CPI: Condamné en appel, le Congolais Bosco Ntanganda passera ses 30 prochaines années en prison

Reconnu coupable des crimes et atrocités commis en Ituri entre 2002 et 2003 contre les civils, l’ancien Chef de guerre congolais avait été arrêté en 2013 et transféré à la Cour Pénale internationale (CPI).

À l’issue de son procès, le Terminator Bosco Ntanganda a été condamné au premier degré à 30 ans de prison ferme, une condamnation qu’il a contestée en appel. Mais, sans aucune surprise, la chambre d’appel de la CPI a rejeté formellement, ce mardi, 30 mars 2020, les arguments avancés par la partie défenderesse pour obtenir l’acquittement de leur client. Le Général Bosco Ntanganda a donc vu sa peine de 30 ans de prison ferme être définitivement confirmée au second degré.

Ce procès doit interpeller tous ces chefs de guerre qui continuent à narguer les armées nationales et de massacrer les populations civiles à longueur de journée dans la partie Est de la République démocratique du Congo, selon plusieurs observateurs.

LIBERTÉ PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *