RDC: Trésor Kiwoko de la NGT au Président de la République: « Après la cacophonie observée dans le mariage FCC-CACH, un nettoyage systématique s’impose à la tête des entreprises publiques de l’État»

Eu égard à la situation ayant prévalu sur la tutelle de la gecamines devenue un terrain conquis du FCC, le Coordonnateur de la NGT-Boma, Trésor Kiwoko, tire la sonnette d’alarme sur la nécessité de remplacer l’ensemble des chefs d’entreprises publiques nommés par l’ancien régime, particulièrement, ceux ayant confondu leur gestion à une appartenance politique quelconque.

«Nous estimons nécessaire, affirme-t-il, que le Chef de l’État, son Excellence Félix A. Tshisekedi, procède à un nettoyage de fond en comble des gestionnaires d’entreprises publiques de l’état transformées en des espaces adaptés au clientélisme politique, et ce, aussitôt après l’installation officielle du Gouvernement SAMA LUKONDE.

En effet, constate monsieur Trésor KIWOKO, au-delà de la gestion calamiteuse décriée par tous, ces entreprises et services publics de l’État, devenues des vaches à lait de l’ancien régime, n’ont pas su tourner à plein régime à cause, notamment, du trafic d’influence et d’invectives de tout genre ».
«Le Chef de l’État ferait mieux de nommer des technocrates et non des politiciens pour éviter toute espèce de paternité à ces postes susceptibles de faire la joie des autorités morales».

« Cela, a-t-il enchaîné, a pour conséquence logique de donner à ces entreprises et établissements publics de l’État les moyens de leur politique afin de répondre favorablement aux attentes du gouvernement dans l’intérêt général de nos populations».

LIBERTÉ PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *