Urgent, Urgent, Urgent ! RDC: le Ministre de la santé suspend l’utilisation du vaccin Astrazneca pour raison de prévention

En attendant la conclusion de l’examen du lot ayant causé des effets secondaires majeurs dans certains pays d’Europe, le Dr Eteni Longondo, ministre de la santé publique vient d’annoncer la suspension de l’administration contre la covid-19 du vaccin astrazneca, sensé provoquer des effets mal connus à ce jour. Par la même occasion, le ministre suspend également le lancement de la campagne de vaccination dont le début était prévu le lundi, 15 mars en cours.

Dans la foulée, l’agence européenne des médicaments, dans un communiqué rendu publique le vendredi, 12 mars, indique avoir ajouté à la liste des informations du vaccin Astrazneca, des risques d’allergies sévères. Plusieurs réactions comme l’anaphylaxie et l’hypersensibilite figurent parmi les allergies identifiées au Royaume-Uni.

À cet effet, le régulateur européen indique avoir recommandé la mise à jour des informations sur ce produit pour inclure les réactions de ce type comme effets secondaires. Il s’agit là d’un nouveau coup dur pour la réputation de ce vaccin Anti-covid, déjà mise à mal après que de nombreux pays aient suspendu son usage. Les autorités sanitaires locales suspectent ce sérum de favoriser la formation des caillots sanguins.

Lors de sa conférence de presse hebdo de jeudi dernier, Olivier Veran, ministre français de la santé a déclaré « qu’après avoir saisi l’agence nationale de la sécurité du médicament, il y avait pas lieu de suspendre l’astrazneca en France. Car, le bénéfice apporté par la vaccination étant jugé supérieur au risque à ce stade ».

Cependant, le mardi dernier, l’agence européenne à rapporter 22 cas de thrombose, caillots sanguins pour plus de 3 millions des personnes vaccinées.

Sam Kanda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *