RDC: Augustin Kabuya implique toute personne ayant travaillé avec Félix Tshisekedi dans le bilan du pouvoir de l’UDPS

Le Secrétaire Général de l’UDPS, Augustin Kabuya Tshilumba, voit très mal que certaines personnes rejettent sur le parti présidentiel la responsabilité de la gestion du pays, alors que d’autres formations politiques ont co-geré le pays avec le président de la République Félix A. Tshisekedi.

À l’en croire, le bilan de deux ans de gestion du pays par Félix Tshisekedi concerne non seulement l’UDPS, mais aussi le FCC de l’ancien président de la République Joseph Kabila et l’UNC de Vital Kamerhe. Car, a-t-il précisé, le pays était géré par la coalition FCC-CACH. Tandis que pour les trois années restantes, a enchaîné Augustin Kabuya, le bilan doit être partagé par tous les mouvements politiques qui partagent le pouvoir avec Félix Tshisekedi dans le cadre de l’Union sacrée de la nation.

« Normalement les gens devront juger l’UDPS après 2023, lorsque le président de la République va obtenir son second mandat. Ainsi, le FCC et nous, nous sommes comptables de la gestion de deux premières années. Tandis que les trois dernières années, puisque chez nous il n’y aura pas de glissement, nous serons comptables avec nos frères d’Ensemble du président Moïse Katumbi, de MLC du président Jean-Pierre Bemba, de AFDC du président Bahati Lukwebo et nous serons comptables avec nos frères du président Vital Kamerhe », a dit le secrétaire général de l’UDPS.

« Autrement dit, la gestion du premier mandat de son Excellence Félix A. Tshisekedi est une oeuvre collégiale dont le bilan nous incombe à nous tous. Dès lors, il est injuste qu’on nous attribue un échec surtout que nous ne voyons pas en quoi avons-nous échoué », a-t-il ajouté.

Notons qu’Augustin Kabuya a fait cette déclaration pour éclairer la lanterne des combattants sur un prétendu échec de leur pouvoir au cours de la matinée politique qu’il a animée le mercredi 21 avril à la permanence de l’UDPS à Limete 11ème rue.

*Fabrice Lukamba*
Liberté Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *