RDC: Le Ministre des Mines, Willy Kitobo, dans le collimateur de l’IGF

C’est dans le cadre de la patrouille financière initiée par l’Inspection Générale des Finances en vue de stopper le coulage des recettes publiques de l’État que plusieurs équipes de cette institution dépendant directement de la Présidence de la République se sont intéressés à un mouvement financier suspect au niveau du ministère des finances.

Comme l’indique un accusé de réception de l’Inspection Générale des Finances lancé sur les réseaux sociaux, l’IGF cherche à obtenir du Ministre sortant des Mines, le Professeur Willy Kitobo Samsoni, des explications claires sur les raisons ayant prévalu au retrait par son Directeur de Cabinet et son Conseiller en charge des finances des fonds de la caisse du Centre d’Evaluation, d’Expertise et Certification des substances minérales précieuses et semi précieuses, CEEC en sigles, alors qu’ils ne sont pas membres de la Commission Nationale de lutte contre la fraude minière.

Le Chef de mission de l’équipe de contrôle des Inspecteurs Généraux des Finances, monsieur Lunoki Balueka accorde un délai de 48 heures au ministre pour faire parvenir ses moyens de défense, tout en indiquant que l’équipe de contrôle prendra acte une fois que ce délai serait dépassé.
Qui vivra verra !

Joseph Bulabula

LIBERTÉ PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *