CAN – CAMEROUN 22: Le Gabon risque sa disqualification au profit de la RDC, suite à l’éligibilité du joueur Kanga Guelor

La vérité semble s’approcher par rapport aux enquêtes que mène la Confédération africaine de football (CAF) sur l’éligibilité du joueur Kanga Guelor aligné par l’équipe gabonaise lors du match retour joué avec la République démocratique du Congo le 25 mars dernier, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN – CAMEROUN 2022). Un élément qui est venu renforcer l’accusation de la Fédération congolaise de football association (FECOFA) comme quoi ce joueur serait Congolais et non Gabonais, est qu’une information récemment livrée par la presse sportive internationale a renseigné que le père de Kanga Guelor serait monsieur Willy Kanga Masamuna qui serait actuellement en Serbie pour raisons des soins de santé.

Pour rappel, la CAF venait de saisir officiellement le gouvernement gabonais sur l’éligibilité de ce jour après une réclamation déposée auprès d’elle par la RDC. Contrairement à la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) qui a montré que ce joueur serait né à Bitam au Nord du Gabon, en 1990, la RDC a, elle, affirmé que ce même joueur serait né à Kinshasa, le 08 octobre en 1985, sous le nom de Kiaku Kiaku.

Ce qui est vrai, c’est que l’équipe gabonaise risque d’être disqualifiée au profit de la RDC au cas où ces allégations s’avéraient vraies.

Rappelons que lors du match retour disputé à Franceville au Gabon, c’est l’équipe gabonaise qui avait remportée sur la marque de 3 buts à zéro.

Affaire à suivre…

LIBERTÉ PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *