Kinshasa – Combat entre musulmans: Muyaya dément qu’il y a eu des morts

Contrairement aux affirmations selon lesquelles un agent de la Police serait mort au cours de la confrontation entre les musulmans aux alentours du stade des Martyrs de Kinshasa, le jeudi 13 mai 2021, à l’occasion de la clôture du mois de ramadan, le ministre de la Communication et Médias et porte-parole du gouvernement a, dans une déclaration faite devant la presse, signifié qu’il n’y a pas eu des morts lors de ces incidents.

« À ce stade, il n’y a pas de mort. Nous étions inquiets parce qu’il y en avait un qui a été particulièrement touché, qui a reçu des pierres; mais nous l’avons visité (…) aux soins intensifs, son pronostic vital n’est engagé heureusement, mais il a subi un traumatisme crânien », a affirmé Patrick Muyaya.

Mais très énervé par l’événement, Patrick Muyaya a fait savoir que des poursuites judiciaires vont être engagées dans les tous prochains jours contre des présumés auteurs.

« L’une des mesures qui a été prise, c’est d’abord de juger en flagrance tous ceux qui ont été à la base de ces actes d’une violence horrible », a-t-il indiqué.

Cette situation a prévalu parce qu’il n’y a pas aujourd’hui d’entente au sein de la Communauté musulmane Rd congolaise. Des camps y se sont créés, il y a plusieurs mois, à cause de la dispute de leadership par certains imams.

*Fabrice Lukamba*

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *