RDC: « Avec la proclamation de l’état de siège, on tend vers la fin de l’insécurité à l’Est du pays»

Cet avis émis par Joseph Bulabula, chercheur et analyste politique, vient alimenter le débat, après l’annonce du gouvernement le vendredi, 30 avril, de la décision du Chef de l’État, Félix A. Tshisekedi, de proclamer l’État de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Selon Joseph Bulabula,  »cette mesure inédite permettra un retour très rapide de la paix et de la quiétude dans ces zones en proie aux massacres et à l’insécurité récurrente depuis 1994″.

« Elle constitue une belle réponse du Chef de l’État en rapport aux critiques dont il a fait l’objet ces derniers temps, a renchéri Joseph Bulabula. « J’invite les Kivusiens et les Ituriens à s’approprier la démarche du président de la République, en s’adaptant aux restrictions qui, sans nul doute, vont modifier leur mode de vie par rapport à la circulation des personnes, à l’exercice des libertés d’expression et des droits politiques », a-t-il déclaré.

« L’essentiel est qu’on parvienne à bloquer les sources d’approvisionnement de ces groupes rebelles et de les éradiquer complètement », affirme-t-il.

Joseph Bulabula salue, en outre, l’appui militaire Kenyan aux forces armées de la RDC obtenu grâce à la diplomatie agissante du Président de la République et Président de l’UA, sem Félix A. TSHISEKEDI. Cette collaboration est bénéfique pour faire face à toute équivoque susceptible de surgir lors des opérations militaires pendant le couvre-feu ».

Liberté Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *