Rdc-politique: « Pari gagné pour le SG Augustin Kabuya au KONGO-CENTRAL (dixit Trésor MUAMBA)

Cadre de l’UDPS, l’Économiste Trésor MUAMBA a accordé un entretien ce vendredi à votre média en ligne LIBERTÉ PLUS. Dans son approche, il est revenu sur le succès récolté par le Secrétaire Général Augustin Kabuya au Kongo central et a donné son point de vue sur la composition des cabinets ministériels.

*Tournée du SG dans le Kongo Central*

« Pour avoir accompagné notre Secrétaire Général dans son périple du Kongo central, je peux affirmer sans peur d’être contredit que l’UDPS est gérée actuellement par de bons dirigeants capables de maintenir haut le flambeau de la victoire hérité de notre héros national, feu docteur Etienne TSHISEKEDI », a declaré monsieur Trésor Muamba.

« Le SG Augustin Kabuya est une personnalité ayant la maîtrise de ce qu’il fait. Je ne pense pas que les habitants du Kongo Central peuvent dire le contraire, parce que partout où nous sommes passés, au-delà de l’ordre qu’il a instauré dans les fédérations, le Secrétaire général avait toujours un message approprié correspondant au contexte historique et aux attentes des populations dans les différents territoires qu’il a sillonnés.

Il faut également signaler que le message ayant trait à l’unité et à l’amour des fils et filles de l’UDPS ainsi que la disponibilité de l’UDPS d’aller aux élections dans le délai constitutionnel a été au centre du speech du SG KABUYA à Kisantu, Mbanza-Ngungu, Muanda, Boma, Tshiela et Matadi.

Dans la foulée, Trésor Muamba a qualifié de débat de bas étage la polémique autour des biens immobiliers du Président a.i de l’UDPS et Premier vice-président de l’Assemblée nationale, l’honorable Jean-Marc Kabund.  » J’en appelle donc aux combattants et sympathisants de l’UDPS de ne pas répondre à ces racontars », a-t-il indiqué.

*Composition des cabinets ministériels*

« En rapport à la composition des cabinets ministériels, j’en appelle à la conscience de tous nos délégués au gouvernement de tirer les leçons du passé où leurs prédécesseurs avaient rendu la tâche difficile au parti. Le quota de 70% du parti au sein de leurs cabinets doit être respecté à la lettre, au risque, previent-il, de revivre la mauvaise expérience du gouvernement FCC-CACH où l’on a vu les ministres UDPS se tirailler avec la hiérarchie du parti.

 »Nos ministres sont redevables au parti et sont invités à faire confiance aux délégués que le parti enverra pour prester au sein de leurs cabinets respectifs. Le choix des candidats est fonction des besoins conformément à leurs cursus et répond aux attentes de la population autrefois oubliée par l’équipe passée « .

En gros, la recommandation de monsieur Trésor Muamba porte sur le respect de la hiérarchie, du quota imparti au Parti et il implore la probité morale des heureux promus ainsi qu’une affectation conséquente des ressources humaines ayant de l’expertise dans les ministères concernés.

Cette approche témoignera sans doute, de part et d’autre, cette volonté de matérialiser la vision du Chef de l’Etat qui est « le Peuple d’Abord ».

Je salue les activités de nos ministres et nous leur demandons de rester dans la bonne conduite calquée sur la vision du chef de l’Etat.

LIBERTÉ PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *