Foot: Omari frappé par la FIFA après avoir perçu illégalement plus de 64 mille euros des droits TV de la CAF

Pendant une année, l’ancien vice-président de la Confédération africaine de football (CAF), le Congolais Constant Omari, ne peut exercer aucune activité liée au football. La Fédération internationale de football (FIFA) qui a pris cette décision, l’accuse d’avoir détourné près de 64.444 euros dans le cadre de « négociations liées à la commercialisation des droits TV de compétitions de la CAF ».

La FIFA l’oblige également de rembourser tout l’argent qu’il a perçu de façon illégale.

Cette sanction est intervenue quelques jours après la démission d’Omari à la tête de la Fédération congolaise de football association (FECOFA). Là également, Constant Omari aurait démissionné suite aux graves soupçons de corruption qui n’ont cessé de peser sur lui.

Fabrice Lukamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *